Péripéties Parisiennes: le train

9 commentaires :

Peche-abricot a dit…

J'espère que le voyage était pas long sinon c'est un calvaire ^^

mamlynda a dit…

ohhhh seulement 6h :)

Delio a dit…

Bon, c'est pas tout ça...

Ils sont où les liens vers les podcasts, les horaires des émissions (avec la fréquence de réception en FM sur Nice-Ouest tant qu'à faire)?

Et pour les habitués des chans non ils ne sont pas là où vous pensez, j'ai vérifié !

lyaze a dit…

Oh, on était dans le même train hier ou quoi ?
enfin, moi c'était marseille paris, mais sinon pareil, 3 gosses en idzen, mais la mère (oui c'est la même qui en avait 3) ne disait absolument rien pour les calmer...classe...

MissLéa a dit…

Comme ça a l'air sympa et calme comme ambiance! je compatis très très fort, j'ai vécu ça la semaine passé en rentrant à Bruxelles. (en rajoutant les ronflements de mon voisin bien évidement!)

Ø a dit…

C'est dingue de voir comme on accepte plein de choses de ses gosses qui nous insuportent chez les gosses des autres...

aurore a dit…

c'est vrai que les enfants sont souvent insupportables en train. un pur bonheur pour les usagers...

Mona a dit…

je voyage en train (pas de permis pas le choix:p) avec les enfants et effectivement j'agace moi aussi (enfin mes enfants) les passagers alentours parfois... que faire ? Faut imaginer que pour la maman (ou le papa) c'est l'enfer sur terre aussi :)
Vivement de vraies wagons "famille" !

mamlynda a dit…

delio>je ne sais pas encore, dès que j'ai des infos, je mettrai ça sur le blog...gloups :(
lyaze>à croire qu'ils sont dans tous les trains
missléa>moi je n'ai pas pu faire une note en odorama mais le gosse avait la couche pleine de merde pendant un bon moment
Ø>j'ai déjà du mal à supporter ça du mien...alors des autres surtout quand pour une fois tu n'as pas le tien :)
aurore>à la fois, il faut les comprendre les pauvres, c'est pas le délire pour eux le train et c'est long
mona>oui , ça existe les trains avec salle de jeux pour enfants, j'en ai vu un, une seule fois et à l'époque je n'avais pas d'enfants.